A Very Pleasaunt and Fruitful Diolog Called the Epicure by Erasmus Desiderius

By Erasmus Desiderius

Show description

Read or Download A Very Pleasaunt and Fruitful Diolog Called the Epicure PDF

Best other social sciences books

How Societies Remember (Themes in the Social Sciences)

So much stories of reminiscence as a cultural school specialize in written practices and the way they're transmitted. This learn concentrates on integrated practices and gives an account of the way these items are transmitted in and as traditions. the writer argues that pictures and recollected wisdom of the prior are conveyed and sustained via ritual performances, and that performative reminiscence is physically.

Boethius on Mind, Grammar and Logic: A Study of Boethius’ Commentaries on Peri hermeneias

Boethius (c. 480-c. 525/6), who's top recognized for his comfort of Philosophy, has been accused of misinterpreting Aristotles logical works in his translations and commentaries thereof. development on fresh scholarship within the philosophy of overdue antiquity, this e-book demanding situations a few of the previous interpretations of Boethius and divulges major gains of his semantics and good judgment.

Social Theory: Twenty Introductory Lectures

Social idea is the theoretical middle of the social sciences, sincerely distinguishable from political thought and cultural research. This booklet deals a different evaluation of the advance of social thought from the tip of the second one global conflict in 1945 to the current day. Spanning the literature in English, French and German, it offers an outstanding history to an important social theorists and theories in modern sociological idea, with crisp summaries of the most books, arguments and controversies.

Extra resources for A Very Pleasaunt and Fruitful Diolog Called the Epicure

Sample text

Mais si vous avez un ennemi, ne lui rendez pas le bien pour le mal; car il en serait humilié. Démontrez−lui, au contraire, qu'il vous a fait du bien. Et plutôt que d'humilier, mettez−vous en colère. Et lorsque l'on vous maudit, il ne me plaît pas que vous vouliez bénir. Maudissez plutôt un peu de votre côté! Et si l'on vous inflige une grande injustice, ajoutez−en vite cinq autres petites. Celui qui n'est opprimé que par l'injustice est affreux à voir. LA MORSURE DE LA VIPÈRE 44 Ainsi Parlait Zarathoustra Saviez−vous déjà cela?

Mais il faut d'abord que tu sois construit toi−même, carré de la tête à la base. Tu ne dois pas seulement propager ta race plus loin, mais aussi plus haut. Que le jardin du mariage te serve à cela. Tu dois créer un corps d'essence supérieure, un premier mouvement, une roue qui roule sur elle−même,—tu dois créer un créateur. Mariage: c'est ainsi que j'appelle la volonté à deux de créer l'unique qui est plus que ceux qui l'ont créé. Respect mutuel, c'est là le mariage, respect de ceux qui veulent d'une telle volonté.

Qu'on les attire hors de cette vie, par l'appât de la “vie éternelle”! “Jaunes”: c'est ainsi que l'on désigne les prédicateurs de la mort, ou bien on les appelle “noirs”. Mais je veux vous les montrer sous d'autres couleurs encore. Ce sont les plus terribles, ceux qui portent en eux la bête sauvage et qui n'ont pas de choix, si ce n'est entre les convoitises et les mortifications. Et leurs convoitises sont encore des mortifications. Ils ne sont pas encore devenus des hommes, ces êtres terribles: qu'ils prêchent donc l'aversion de la vie et qu'ils s'en aillent!

Download PDF sample

Rated 4.48 of 5 – based on 38 votes